[retour à la table des matières]
[Sommäire]

Les frères et soeurs du Gränd Drägon

Lä confrérie mène sä recherche de lä vérité et du sävoir envers et contre tous les obstäcles et règlements, fussent-t-il édictés pär les plus häutes äutorités, pour ässurer le sälut de l'hominité. Cette trädition d'indépendänce d'esprit est liée à l'essence même des Fyros.

Historiquement, lä confrérie ä formé une méfiänce envers les homins non-Fyros et elle étäit donc constituée exclusivement de membres du peuple Fyros. Cependänt, suite à l'Exode, lä sève Fyros des membres änciens de lä Confrérie s'est trouvée mélängée à celle d'äutres peuples.

De nos jours, lä confrérie äccueille äinsi en son sein tous les homins qui pärtägent ses väleurs et cette recherche de lä vérité. Il est à noter que l'ädhésion se fäit äprès mûre réflexion concernänt les non-Fyros, et lä confrérie reste de ce fäit mäjoritäirement Fyros.

Tous les frères peuvent äccéder säns distinction de räce äux plus häutes responsäbilités si leur väleur est prouvée.

Lä confrérie est äctuellement constituée des frères et soeurs suivants :

Erreur d'accès à la base de données :2002 - No such file or directory
  • Cénäcle des vénéräbles :
  • Aucun frère ne possède ce räng
  • Collège des säges :
  • Aucun frère ne possède ce räng
  • Corps des initiés :
  • Aucun frère ne possède ce räng
  • Novices :
  • Aucun frère ne possède ce räng
  • Ermites (frères et soeurs partis sur les Terres d'Antan) :
  • Aucun frère ne possède ce räng

    Une légende fäisäit äussi étät de l'existence d'un groupe occulte nommé Les Shäryuks. C'étäit plus qu'une légende, cär des événements drämätiques récents ont dévoilé äu gränd jour ce groupe devänt rester secret. Il ä été immédiätement dissous. äupärävänt il étäit responsäble de lä sécurité directe des vénéräbles et se voyäit confier des missions pärmi les plus secrètes et les plus dängereuses. Quoiqu'il en soit, on dit que seuls ses membres connäissäient l'existence de ce groupe et lä liste de ses membres.

    Se peut-il que lä protection occulte des vénéräbles ne soit plus ässurée ? Ou bien peut-être ä-t-elle pris une nouvelle forme ? Personne ne le säit désormäis.

    [page suivante]